Home » Ce que parler veut dire : Léconomie des échanges linguistiques by Pierre Bourdieu
Ce que parler veut dire : Léconomie des échanges linguistiques Pierre Bourdieu

Ce que parler veut dire : Léconomie des échanges linguistiques

Pierre Bourdieu

Published October 20th 1982
ISBN :
Kindle Edition
243 pages
Enter the sum

 About the Book 

Le discours nest pas seulement un message destiné à être déchiffré- cest aussi un produit que nous livrons à lappréciation des autres et dont la valeur se définira dans sa relation avec dautres produits plus rares ou plus communs. Leffet duMoreLe discours nest pas seulement un message destiné à être déchiffré- cest aussi un produit que nous livrons à lappréciation des autres et dont la valeur se définira dans sa relation avec dautres produits plus rares ou plus communs. Leffet du marché linguistique, qui se rappelle à la conscience dans la timidité ou dans le trac des prises de parole publiques, ne cesse pas de sexercer jusque dans les échanges les plus ordinaires de lexistence quotidienne: témoins les changements de langue que, dans les situations de bilinguisme, sans même y penser, les locuteurs opèrent en fonction des caractéristiques sociales de leur interlocuteur- ou, plus simplement, les corrections que doivent faire subir à leur accent, dès quils sont placés en situation officielle, ceux qui sont ou se sentent les plus éloignés de la langue légitime.Instrument de communication, la langue est aussi signe extérieur de richesse et un instrument du pouvoir. Et la science sociale doit essayer de rendre raison de ce qui est bien, si lon y songe, un fait de magie: on peut agir avec des mots, ordres ou mots dordre. La force qui agit à travers les mots est-elle dans les paroles ou dans les porte-parole? On se trouve ainsi affronté à ce que les scolastiques appelaient le mystère du ministère, miracle de la transsubstantiation qui investit la parole du porte-parole dune force quelle tient du groupe même sur lequel elle lexerce.Ayant ainsi renouvelé la manière de penser le langage, on peut aborder le terrain par excellence du pouvoir symbolique, celui de la politique, lieu de la prévision comme prédiction prétendant à produire sa propre réalisation. Et comprendre, dans leur économie spécifique, les luttes les plus éloignées, en apparence, de toute rationalité économique, comme celles du régionalisme ou du nationalisme. Mais on peut aussi, à titre de vérification, porter au jour lintention refoulée de textes philosophiques dont la rigueur apparente nest souvent que la trace visible de la censure particulièrement rigoureuse du marché auquel ils se destinent.P. B.